Nourissier

Analyste politique, conseiller en stratégie et président de l’association la France et le Monde, Christophe Nourissier a été la plume de plusieurs personnalités en Europe et en Afrique francophone. Il est aujourd'hui commentateur politique. A ce titre, il contribue à plusieurs médias en ligne et écrit régulièrement sur l'actualité internationale. Il est Directeur de Publication de La Revue Internationale.

Mobilité européenne et montée du nationalisme de gauche

Comment la gauche nationaliste s’est-elle développée en Europe ? Comment est-on passé des valeurs communistes – « la classe ouvrière n’a pas de patrie » – à un souverainisme social, qu’il soit national ou européen (l’Europe forteresse) ? On se situe à des lieues du Marxisme originel, qui appelait de ses vœux la révolution des travailleurs pour changer le monde et instaurer une « internationale », formée par la classe ouvrière, qui doit « devenir elle-même la nation ». A l’époque, l’ennemi était la droite, qui avait justement le monopole du nationalisme, l’Etat étant « le serviteur de la classe dominante ». Du marxisme au néolibéralisme Aujourd’hui, force est de constater que les choses n’ont pas suivi le cours prophétisé par Karl Marx. Au lieu du projet d’internationale […]

La poudrière Bolsonaro

Mis à mal par les difficultés rencontrées par sa réforme des retraites et des difficultés judiciaires autour de l’opération Lava Jato, Jair Bolsonaro, déjà politiquement fragilisé, pourrait se séparer de deux Ministres clés de son gouvernement. Une crise judiciaire Le Brésil serait-il à la veille d’un nouveau séisme politique ? Jair Bolsonaro, dirigeant d’extrême droite, incarnait parfaitement la politique en uniforme – autoritarisme et rigueur morale. Mais aujourd’hui sa position semble fragilisée. D’abord, il y a le scandale qui touche le juge anticorruption Sergio Moro, aujourd’hui ministre de la justice. Celui-là même qui était, au fil des années de de sa lutte très médiatisée contre la corruption, devenu une sorte de « sauveur de la patrie », chargé de la purger […]

Angela Merkel à la Commission ?

Qui prendra la tête de la nouvelle Commission européenne ? Alors que Jean-Claude Junker s’apprête à laisser sa place à un nouveau président de l’exécutif européen dans les prochaines semaines, les tractations pour lui trouver un successeur battent leur plein. En cause, la récente sortie d’Emmanuel Macron, qui a estimé qu’il ne se sentait « pas engagé par le système des Spitzenkandidaten » (« tête de liste » en allemand), adopté en 2014. Depuis cette date, c’est en principe le chef de fil du parti qui a remporté le plus de suffrages aux européennes qui doit être retenu. Dénonçant une « cuisine des partis européens » au détriment des électeurs européens, le Président français s’est opposé à la désignation de l’eurodéputé […]

Hongkong vent debout contre un projet de loi d’extradition vers la Chine

La marée humaine qui défile dans les rues d’Hong Kong ne désemplit pas. La province semi-autonome de Chine a connu ce dimanche la manifestation la plus importante depuis sa rétrocession, en 1997. Avec 1,3 millions de manifestants, c’est près d’un septième de la population qui a s’est mobilisé contre le vote d’une loi d’extradition des citoyens hongkongais. Quelques jours auparavant, jeudi 6 juin, plus de 3 000 avocats vêtus de noir avaient défilé silencieusement dans les rues de Hong Kong afin d’exprimer leur incompréhension et leur opposition à cette loi. Ce projet vise à désosser le processus actuel d’extradition vers les 20 pays avec lesquels Hong Kong s’est engagée – en particulier la Chine populaire continentale, ce qui fait craindre […]

Vers une renégociation du Brexit ?

Lundi soir le ministre des Affaires étrangères britannique Jeremy Hunt a estimé qu’un Brexit sans accord serait un « suicide politique ». Dernière mise en garde apocalyptique d’une longue série – qui peine à convaincre ceux qui n’en sont pas déjà convaincus, cette annonce n’est pas neutre sur fond de succession de Theresa May et de de déroute politique pour les conservateurs britanniques. Pour rappel, le parti a essuyé sa pire défaite depuis 1832 aux européennes en récoltant seulement 9 % des suffrages. Ce résultat le place loin derrière le parti eurosceptique de Nigel Farage, le Brexit Party, qui a raflé 31,6 % des voix, sans proposer d’autre programme que la sortie de l’UE. « Le seul moyen de lui […]

La crise du SPD pourrait faire vaciller la majorité en Allemagne

Réagissant à la débâcle historique du SPD aux élections européennes (15,8 % des voix, son plus mauvais résultat à l’échelle nationale depuis la fin de la seconde guerre mondiale), la cheffe des sociaux-démocrates, Andrea Nahles, jette l’éponge. Celle qui avait pourtant annoncé concourir à sa propre succession quelques jours plus tôt, afin de tenter de réaffirmer son autorité, a finalement décidé de raccrocher les gants. « Les débats à l’intérieur du groupe parlementaire et de nombreux retours venus de l’intérieur du mouvement m’ont convaincue que je ne dispose plus du soutien nécessaire à l’exercice de mes fonctions », a-t-elle annoncé, dimanche matin, dans un e-mail adressé aux quelque 400 000 adhérents du SPD. De fait, la formation de centre-gauche s’est […]

L’Asie refuse d’être la décharge du monde

Une étude publiée par le Helmholtz Centre for Environnemental Research en Allemagne l’an dernier révélait que 90 % des déchets plastique retrouvés dans les océans proviendraient en fait de seulement dix cours d’eau asiatiques et africains. Et si un temps, le recours systématique au plastique et la mauvaise collecte et gestion des déchets dans les zones avoisinant ces cours d’eau a été vivement critiquée, un autre aspect de ce problème est en train d’apparaitre au grand jour : ces régions du monde – en particulier l’Asie du sud-est – ont longtemps accepté de recevoir les déchets plastique du monde entier afin de les recycler. Une activité qui décroit aujourd’hui considérablement. L’an dernier, la Chine a ainsi soudainement annoncé ne plus vouloir […]

Mouvement 5 étoiles, grand perdant des élections européennes italiennes

Le mouvement 5 étoiles (M5S) jouait sa place leur place sur la scène politique italienne lors des élections européennes. Vainqueur des législatives de 2018 (32,68 %), son alliance avec la Ligue du Nord (parti d’extrême droite, arrivé troisième aux législatives avec 17,35 %) était en train de se retourner contre le parti attrape-tout à mesure qu’il se faisait phagocyter. Une dynamique qui a inévitablement mené à la victoire de la Ligue aux européennes, avec 34,33% des voix. Ce résultat le place devant la liste du Partito democratico (22,69% des voix) et le M5S de Luigi di Maio, (17,07% seulement) – et inverse grosso modo la composition de la majorité lors des législatives. Avec un taux de participation atteint 54,5% – un score […]