Asie

Cambodge : arrestation du chef de l’opposition

Le chef de l'opposition cambodgienne Kem Sokha a été arrêté dimanche. Le gouvernement du Premier ministre Hun Sen semble multiplier les procédures judiciaires contre ses opposants avant les élections de 2018.

Donald Trump fait volte-face dans le dossier Afghan

Le président américain a dévoilé la nouvelle stratégie des Etats-Unis pour la guerre en Afghanistan. Contrairement à ses promesses de campagne, Donald Trump veut finalement renforcer la présence américaine sur le continent afin de « stopper la résurgence des refuges qui permettent aux terroristes de menacer l’Amérique ».

De nouvelles tensions dans la péninsule coréenne

Malgré les tensions avec Pyongyang, la Corée du Sud et les États-Unis ont lancé lundi des manœuvres militaires conjointes. Pyongyang brandit la menace de représailles militaires.

Navi Mumbai, la ville aux chiens bleus

Des animaux errants de la banlieue industrielle de la mégapole indienne de Bombay sont apparus avec un pellage bleu près qu’une usine ait déversé de la teinture non traitée dans la rivière Kasadi.

Pékin monte le ton contre la Corée du Nord

La Chine a déclaré qu'elle appliquerait « à 100% » les nouvelles sanctions votées contre la Corée du Nord par le Conseil de sécurité de l'ONU en raison de la poursuite de son programme de missiles nucléaires.

Renouvellement des tensions dans la péninsule coréenne

La Corée du Nord a mis en garde les Etats-Unis dimanche, affirmant être en mesure de les frapper après leur dernier test balistique. Donald Trump a rétorqué en affirmant être en mesure de régler le problème nord-coréen et en dénonçant « l’inaction de la Chine ». Pékin préfère botter en touche.

Démonstration de force pour les 90 ans de l’armée rouge

La Chine s’est livrée dimanche à une démonstration de force dans un défilé militaire géant organisé au sein de l’immense base militaire de Zhurihe, en Mongolie intérieure (nord).

Inde : le président intouchable

Ram Nath Kovind, candidat du parti Bharatiya Janata (BJP, parti du premier ministre Narendra Modi), a remporté jeudi l'élection présidentielle en Inde. C’est le deuxième membre de la caste hindoue des Dalits (dits « Intouchables ») à accéder à ce poste, principalement honorifique.