En Continu

Les Etats-Unis veulent réduire les exportations de pétrole iranien à zéro

Lundi 22 avril, Donald Trump a annoncé qu’à partir du 2 mai, les Etats-Unis ne renouvelleraient pas les exemptions aux pays important du pétrole iranien. En d’autres termes, tout pays qui importera du pétrole iranien au-delà de cette date sera soumis à d’importantes sanctions américaines. « Cette décision a pour but de réduire les exportations iraniennes à zéro, pour soustraire au régime sa principale source de revenus », a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche dans un communiqué. Environnement hostile Le plan des Américains risque de ne pas produire les effets escomptés, car de nombreux pays ont d’ores et déjà annoncé qu’ils ne prendraient pas ces mesures en considération. La Chine, premier importateur de pétrole iranien, considère que sa coopération « ouverte, transparente, raisonnable […]

Tripoli déplore le soutien de la France au maréchal Haftar

Deux semaines après l’assaut de Tripoli par les troupes du maréchal Haftar, le Premier ministre libyen Faïez Sarraj dénonce la position « peu claire » de la France dans ce conflit.  Depuis le 4 avril, les combats ont fait 227 morts et 1 128 blessés, selon un bilan établi lundi par les Nations unies, et la ligne de front entre les troupes de l’Armée nationale libyenne (ANL) de Haftar et la coalition de forces défendant Tripoli s’étale sur 150 km, mais avec seulement « 60 km de front actif ». Rancoeur antifrançaise « Nous sommes surpris et perplexes face à la position de la France », avoue monsieur Sarraj. « Comment la France qui aspire à la liberté, aux droits de l’homme et à la démocratie, peut-elle avoir une position si peu claire […]

Dernière pique assassine de l’ambassadeur français contre Donald Trump

Le jour de son départ à la retraite, vendredi 19 avril, l’ambassadeur de France aux Etats-Unis, Gérard Araud, a comparé l’administration du président américain à « la cour de Louis XIV », dans un entretien accordé au quotidien britannique The Guardian. « Vous avez un vieux roi, un peu fantaisiste, imprévisible, mal informé, mais qui veut être le seul à décider », a déclaré le diplomate. Audacieux, briseur de codes La relation houleuse entre les deux hommes ne date pas d’hier. Déjà lors de l’annonce de l’élection de Trump à la Maison Blanche, en novembre 2016, Gérard Araud avait publié sur Twitter : « Un monde s’effondre devant nos yeux. Un vertige ». Le message avait immédiatement été repris et dénoncé, notamment par la chaîne conservatrice Fox News, si bien que l’ambassadeur avait préféré retirer […]

Veto de Trump contre l’arrêt de l’engagement militaire au Yémen

Mardi 16 avril Donald Trump a mis son veto à une résolution du Congrès qui l’exhortait à arrêter de soutenir la coalition saoudienne dans la guerre au Yémen. C’est la deuxième fois en deux mois que le président américain s’oppose à une décision du Parlement. « Cette résolution est une tentative inutile et dangereuse d’affaiblir mes pouvoirs constitutionnels, mettant en danger des vies de citoyens américains », a-t-il déclaré dans un communiqué. Approbation de la coalition « Nous fournissons ce soutien pour plusieurs raisons. D’abord, c’est notre devoir de protéger la sécurité des plus de 80 000 Américains qui résident dans certains pays de la coalition qui ont été victimes d’attaques de houthistes depuis le Yémen », explique Donald Trump.  Mercredi 17 avril, les Emirats arabes unis, autre pilier […]

L’Arabie saoudite accueillera le Dakar à compter de 2020

Lundi 15 avril, le comité du Dakar a annoncé la délocalisation du rallye dans la péninsule arabique, à partir de 2020. Le royaume saoudien mise sur la course pour se faire une place dans le monde du sport, et pour promouvoir ses sites touristiques.  Modernisation par le sport Le Dakar n’est pas le premier pas de l’Arabie saoudite dans le monde du sport. En effet, le royaume a déjà accueilli la finale de la super série de boxe, en catégorie super-moyens, en septembre 2018, la manche inaugurale du championnat de Formule E (course automobile) en décembre, et la Supercoupe d’Italie de football, entre la Juventus de Turin et l’AC Milan, en janvier 2019. Grâce au Dakar, Riyad compte bien rattraper son […]

La Chine manque de compassion envers la France et Notre-Dame

Bien que le président chinois Xi Jinping ait adressé son soutien à Emmanuel Macron mardi vers 12h, des nationalistes s’en sont pris à la France, incapable, selon eux, de protéger son patrimoine, et ils ont rappelé le rôle des Français dans l’incendie du Palais d’été en 1860. « Impardonnable » Mercredi, le quotidien nationaliste Global Times était très sévère avec la France. « A notre avis, l’incendie de Notre-Dame n’aurait pas dû arriver. On dit que le feu aurait pu être causé par un court-circuit sous le toit. Si des vestiges culturels sont dévastés pour cette raison, c’est impardonnable. Notre-Dame est un héritage culturel de l’humanité et la France a le devoir de le protéger. Il y a beaucoup de monuments historiques de classe mondiale […]

Révélations sur l’emploi des armes françaises au Yémen

Lundi 15 avril, le collectif de journalistes français Disclose a accusé la France de « mensonge d’Etat », contestant l’affirmation du gouvernement selon laquelle les matériels français livrés depuis 2015 à l’Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis n’auraient que des fonctions « défensives ». Le collectif se fonde sur une note de la Direction du renseignement militaire (DRM) d’octobre 2018 détaillant le rôle des armements acquis par les protagonistes. Du côté des airs L’engagement militaire saoudien, principalement aérien, est conduit par des avions américains (F15S) et européens (Tornados et Typhoon), qui n’utilisent pas de munitions françaises. Toutefois, la DRM admet que les bombes pourraient être guidées par des nacelles françaises de désignation Damoclès, et elle rappelle aussi que l’appui aérien rapproché est « mal maîtrisé » par les Saoudiens. L’aviation émiratie, […]

Macron s’oppose au nouvel accord commercial entre les Etats-Unis et l’UE

Après l’enterrement du traité transatlantique entre l’Union européenne et les Etats-Unis en 2016, un nouveau projet d’accord commercial a été discuté dès l’été 2018, par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et Donald Trump. Il s’agit d’un « deal » commercial simple, visant à réduire les droits de douane sur les biens industriels. « Champion mondial du climat » Cette négociation place Emmanuel Macron en délicate posture. D’un côté il est libéral et par nature favorable au libre-échange, mais de l’autre, il a promis à ses électeurs de verdir la politique commerciale européenne.  Depuis le début de son mandat, le président français tente de s’ériger en champion mondial du climat. En juillet 2018, il posait des conditions strictes au lancement des pourparlers avec les américains, […]