En Continu

Duel aérien entre l’Inde et le Pakistan

Mardi 26 février, le ministre pakistanais des Affaires étrangères, Shah Mahmood Qureshi, a prévenu qu’Islamabad se donnait le « droit de riposter » au raid indien survenu le matin même, et visant le camp d’entraînement du groupe islamiste Jaish-e-Mohammad, dans le nord du Pakistan. Aujourd’hui, c’est chose faite. Chacun sa version A l’heure actuelle, il est encore difficile de dire avec exactitude ce qui s’est réellement passé dans le ciel du Cachemire. Les deux pays y vont de leur propre version, contradictoires évidemment. L’Inde, pour sa part, prétend avoir abattu un avion pakistanais lors d’un duel aérien lui ayant coûté l’un de ses propres avions. Dans cet affrontement, « un avion de chasse de l’armée de l’air du Pakistan a été abattu par un Mig-21 Bison […]

L’Inde a frappé le Cachemire pakistanais

L’Inde affirme avoir bombardé un camp terroriste au Pakistan. Ce dernier réfute cette version, assurant n’avoir repoussé qu’une brève incursion de l’armée de l’air indienne au-delà de ses frontières. « Frappe préventive absolument nécessaire » Mardi 26 février, l’Inde a annoncé avoir frappé le « plus important camp d’entraînement  » du groupe islamiste Jaish-e-Mohammad (JeM), à Balakot, dans le nord du Pakistan. Il s’agit du groupe responsable de l’attaque suicide du 14 février à Pulwama, dans le Cachemire, ayant causé la mort d’une quarantaine de soldats indiens. New Delhi parle d’une « action préventive non militaire » et affirme que ses frappes ont tué de « nombreux terroristes du JeM », tout en ayant été menées « à l’écart des populations civiles ». « Nous avons reçu des informations crédibles indiquant que le JeM préparait d’autres attaques […]

Okinawa s’oppose à la construction d’une base américaine sur son territoire

Le minuscule archipel s’est une fois de plus opposé à Tokyo, dimanche 24 février, en organisant un référendum concernant l’installation voulue par le Premier ministre japonais d’une base militaire américaine à Henoko, un hameau de la ville côtière de Nago, située au centre de l’île principale d’Okinawa. Injustice flagrante Le résultat des votes révèle que 72,1 % des participants ont rejeté ce projet, que 19,1 % l’ont approuvé, et que 8,8 % ne se sont pas prononcés. Il s’agit du troisième référendum concernant l’implantation de cette base depuis 2014, et il est le troisième en ce sens. « Ce résultat est d’une grande importance et il est désormais essentiel que le gouvernement révise sa politique », a prévenu le gouverneur d’Okinawa, Denny Tamaki, tout en […]

Soupçons sur l’ambassadrice de Suède en Chine

Le service de renseignement suédois, la Säpo, enquête sur une rencontre secrète ayant eu lieu les 24 et 25 janvier, à l’hôtel Sheraton de Stockholm, entre Anna Lindstedt, l’ambassadrice de Suède à Pékin, Angela Gui, la fille de l’éditeur suédo-chinois Gui Minhai emprisonné en Chine, et deux hommes d’affaires chinois. La rencontre aurait eu lieu sans le consentement du ministère suédois des Affaires étrangères, aux dires de ce dernier. « Contact avec une puissance étrangère à la suite d’une rencontre secrète » La Säpo parle d’un « contact avec une puissance étrangère à la suite d’une rencontre secrète ». La fille de l’éditeur parle, elle, d’ « une expérience très étrange ». Angela Gui explique sur son blog comment, à la mi-janvier, elle a été contactée par l’ambassadrice de […]

Au Vénézuéla, l’armée se tient prête le long des frontières

Mardi 19 février, le ministre de la défense vénézuélien, Vladimir Padrino, a réaffirmé la « loyauté sans faille » de l’armée envers le président Maduro. « L’armée restera déployée et en alerte le long des frontières, comme l’a ordonné notre commandant en chef, pour empêcher toute violation de l’intégrité du territoire », a-t-il déclaré. « Prétendue aide humanitaire » La recrudescence des tensions concerne l’aide humanitaire destinée à la population vénézuélienne. Celle-ci, mise à disposition par des Etats favorables à l’opposition, est bloquée aux frontières. Les dirigeants de l’armée souhaitent empêcher le passage de ce qu’ils qualifient de « prétendue aide humanitaire ». En effet, le président Nicolas Maduro voit dans cette aide la porte ouverte à un engagement militaire américaine, et il préfère rejeter la faute sur les sanctions décidées par Washington. Des […]

Téhéran détient une citoyenne française

Mercredi 20 février, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a confirmé que la Française Nelly Erin-Cambervelle était détenue en Iran depuis le mois d’octobre. L’affaire avait été révélée mardi 12 février par le journal France-Antille. Pas une première Voilà une nouvelle affaire qui risque de ternir les relations franco-iraniennes, dix ans à peine après l’arrestation, à Téhéran, de l’étudiante française Clotilde Reiss. La jeune fille, accusée d’avoir diffusé des informations concernant les manifestations étudiantes, avait été détenue pendant dix mois à la prison iranienne d’Evin. Mercredi, Jean-Yves Le Drian a déclaré, devant l’Assemblée nationale, œuvrer pour que la situation actuelle s’améliore. Selon le journal France-Antilles, Nelly Erin-Cambervelle, une dirigeante d’entreprise spécialisée dans l’import-export, a été emprisonnée pour signature de […]

Recrudescence des tensions entre l’Inde et le Pakistan

Depuis l’attaque suicide contre un convoi militaire indien à Pulwama, dans la vallée du Cachemire, jeudi 14 février, l’Inde fait tout pour isoler diplomatiquement son voisin pakistanais, et prépare sa riposte militaire. Démenti pakistanais L’Inde accuse le Pakistan de donner refuge au groupe islamiste Jaïsh-e-Mohammed (JeM), responsable de l’attaque de jeudi, et de l’utiliser dans la guerre qui les oppose. Des « affirmations absurdes » pour Islamabad, qui se dit prête à coopérer avec l’Inde au sujet de l’attentat. Le Pakistan a toutefois promis de riposter s’il était attaqué. Les autorités ne savent pas encore d’où venaient les explosifs, mais l’origine du kamikaze est connue. Il s’agit d’Aadil Ahmad Dar, un Indien du Cachemire habitant a seulement quelques kilomètres du lieu de l’attaque. Selon plusieurs témoignages, […]

Moscou tiraillé entre négociations et réhabilitation

La Russie vient de geler une résolution justifiant l’invasion soviétique de l’Afghanistan de 1979, pour préserver les pourparlers de paix qu’elle conduit entre les talibans et le régime de Kaboul. Espoirs des vétérans Déclenché en décembre 1979, et ayant pris fin le 15 février 1989, le conflit russo-afghan a provoqué 1,5 million de morts côté afghan, et près de 15 000 morts côté soviétique. L’invasion s’étant soldée par un véritable fiasco militaire, le congrès des députés de l’URSS a décidé qu’elle méritait une « condamnation morale et politique ». Cette guerre est donc devenue synonyme de honte en Russie, et le premier signe du désagrégement de l’URSS. A Moscou, les vétérans de ce conflit ont décidé de se rassembler pour célébrer le […]