Moyen-Orient

Trump met fin au programme américain de soutien aux rebelles syriens

La Maison Blanche a annoncé la fin de son programme de soutien aux rebelles syriens qui combattent le président syrien Bachar al-Assad. Cette aide militaire, gérée par la CIA, avait été enclenchée sous la présidence de Barack Obama.

Erdogan fête l’anniversaire de sa « victoire » contre les putschistes

Un an après le putsch raté du 15 juillet 2016, le Président Recep Tayyip Erdogan a accentué son emprise sur le pays en purgeant l’appareil d’État des éléments qui lui étaient hostiles, et incarcérant de nombreux opposants.

Les forces irakiennes annoncent la reprise de la mosquée Al-Nouri

Les forces irakiennes ont annoncé avoir pris le contrôle de la mosquée Al-Nouri jeudi, où Abou Bakr al-Baghdadi avait donné en juillet 2014 son premier prêche en tant que chef du groupe Etat islamique.

L’armée américaine confirme avoir abattu un avion syrien

Washington a confirmé avoir abattu un avion de chasse de l’armée syrienne un dimanche soir, dans le nord du pays. Celui-ci avait largué des bombes près de combattants de la coalition arabo-kurde de lutte contre l'EI soutenue par les Etats-Unis.

Les Forces démocratiques syriennes progressent à Rakka

Les Forces démocratiques syriennes (FDS, alliance de miliciens arabes et kurdes soutenue par les Etats-Unis) ont lancé depuis une semaine une attaque terrestre sur l’agglomération de Rakka, le fief du groupe djihadiste en Syrie.

Attentats en série à Téhéran

Au moins trois personnes ont été tuées et plusieurs blessées dans deux attentats revendiqués par l’Etat Islamique à Téhéran. Les attaques ont visé deux lieux hautement symboliques : le Parlement et le mausolée de l'ayatollah Kohmeiny, fondateur de la République islamique d'Iran.

Le Qatar blacklisté par l’Arabie saoudite et ses alliés, sur fond de tension avec l’Iran

Riyad, suivi par les Emirats arabes unis et l’Egypte, a rompu ses relations avec le Qatar, qu’ils accusent soutenir l’Iran shiite et les islamistes.

Victoire du candidat modéré Hassan Rohani aux présidentielles iraniennes

En obtenant vendredi 57 % des voix, Hassan Rohani s’est largement imposé (près de vingt points) devant son adversaire conservateur, Ebrahim Raissi, proche du guide suprême Ali Khamenei.