All posts in Alexis Tsipras

Avec les militants d’Alexis Tsipras: «Syriza, un phénomène européen!»

Sur une petite place, à quelques pas de la rue Eleftheriou Venizelou, au cœur d’Athènes, quelques militants du parti Syriza – l’équivalent du Front de gauche français – discutent autour d’un stand qui arbore d’immenses affiches des grandes figures du parti. L’agenda électoral est chargé en Grèce au mois de mai : les élections municipales et régionales se tiendront le 18 mai, soit une semaine avant les élections européennes du 25 mai. Kostas Marmatakis, membre du Comité central de Syriza, accepte de répondre à quelques questions.

Grèce: pourquoi la gauche radicale monte en flèche

Le parti Syriza, à la gauche de la gauche en Grèce, connaît depuis 2012 une spectaculaire ascension. Dans un pays miné par la crise, que la gauche traditionnelle n’a pas su gérer et contre laquelle la droite au pouvoir adopte des impopulaires plans d’austérité, la gauche radicale grecque pourrait bien devenir la première force politique du pays. Avec, dans son viseur, les élections européennes en mai prochain, pendant lesquelles le parti espère bien créer la surprise. Décryptage avec Philippe Marlière, professeur de sciences politiques, spécialiste de la social-démocratie européenne et auteur de « La Gauche radicale en Europe » (éditions du Croquant, 2013).

Juin 2012: Elizabeth II, reine de diamant…

L'heure du bilan approche... et JOL Press vous propose de passer en revue les grands évènements de 2012. Sixième épisode : le mois de juin... Au programme : une reine de diamant, une assemblée rose, un pacte de croissance, des manifestants nus et une Lady en paix...

Grèce: un geste de l’Eurogroupe ou le défaut de paiement dans 4 jours

Déjà vu. Une fois de plus, le sort de la Grèce se joue à Bruxelles et repose sur la bienveillance des ministres de Finances de la zone euro. La coalition au pouvoir à Athènes s'accroche à ses engagements et impose toujours plus de rigueur à ses concitoyens. Le Premier ministre Antonis Samaras espère en être récompensé...

Marica Frangakis: «Les Grecs sont fatigués, la Grèce est en danger»

Vendredi 12 octobre. Le comité Nobel norvégien a attribué le prix Nobel de la paix pour 2012 à l'Union européenne, au motif que l'Europe - aux différents stades de la construction européenne - a contribué de manière inédite à la paix et la réconciliation entre les peuples européens. Cette décision n'a pas fait l'unanimité. Comment a été reçue cette nouvelle à Athènes ? JOL Press a posé la question à Marica Frangakis, économiste engagée dans les rangs de l'opposition officielle en lutte contre les politiques imposées à la Grèce par les dirigeants européens. Au-delà de l'épisode Nobel, elle dresse un état des lieux inquiétant de la situation dans laquelle se trouve son pays.

De nouvelles exigences de la «troïka» réveillent la rue grecque

La tension monte à nouveau en Grèce. La « troïka » des créanciers internationaux s'apprêterait à imposer au gouvernement d'Antonis Samaras de prendre de nouvelles mesures drastiques comme condition au versement de la prochaine tranche d'aide. Les Grecs sont à bout...

Marica Frangakis: «Syriza veut que la Grèce respire»

Moins de trois jours après les élections législatives du 17 juin, la Grèce a un nouveau Premier ministre et un gouvernement. Antonis Samaras, le leader de la Nouvelle Démocratie - conservateurs -, est parvenu à un accord avec ses désormais partenaires du PASOK - socialiste - et de la gauche démocratique. La principale force d'opposition est désormais, la coalition de gauche radicale, Syriza, arrivée en deuxième position, avec son jeune leader charismatique, Alexis Tsipras. JOL Press a souhaité interroger, Marica Frangaki, une des responsables de ce mouvement, qui prône le non-respect du mémorandum imposé par Bruxelles et les créanciers internationaux de la Grèce.

Antonis Samaras, l’homme de la situation?

Antonis Samaras a prêté serment devant la nation grecque, mercredi 20 juin à 17h30. Il prend ainsi les rênes d’un gouvernement avec pour objectif impérieux de sortir la Grèce d’une dangereuse impasse politique. Ce fervent défenseur des mesures d’austérité imposées par l’Europe et les créanciers internationaux n’a pas toujours tenu un discours si européiste. Pour arriver à ses fins, Antonis Samaras a su faire évoluer son argumentaire, faire plusieurs virages politiques et traverser de nombreux déserts. Aujourd’hui, l’avenir du pays est entre ses mains.