All posts in Arabie Saoudite

Pour mener à bien ses réformes, l’Arabie saoudite s’appuie sur sa jeunesse

C’est un fait. L’Arabie saoudite doit changer de modèle économique pour résister à la baisse de la manne pétrolière. Et pour cela, le pays peut compter sur sa jeunesse, que le prince héritier Mohammed Ben Salmane place justement au cœur de sa politique de diversification. Les nombreuses fondations philanthropiques du pays, comme la fondation MBI Al Jaber, l’International Youth Foundation ou encore la fondation du roi Faisal, qui sont spécialisées dans l’accès à l’éducation des jeunes saoudiens jouent — de facto — un rôle non négligeable dans la réussite des projets du jeune prince. « Aider les talents de la prochaine génération issue du monde arabe à gagner leur liberté et l’opportunité de bâtir leur futur » : voici, en quelques mots, le […]

L’Arabie saoudite s’acharne sur sa minorité chiite

L'Arabie saoudite, qui avait promis de moderniser son économie ainsi que ses institutions politiques, continue de traiter avec cruauté sa minorité chiite.

L’étonnant silence d’Emmanuel Macron sur la mise au ban du Qatar

Depuis plus d’un mois, l’émirat est pointé du doigt par ses voisins arabes pour son soutien présumé à des actes terroristes. Doha, pourtant, est la première à avoir signé le programme des Etats-Unis de lutte contre le financement du terrorisme. Un paradoxe que ne semble pas vouloir relever la diplomatie française.   « Agression évidente » de l’Arabie saoudite   Le 5 juin dernier, le Royaume saoudien et deux autres membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG), le Bahreïn et les Emirats arabes unis (EAU), ainsi que l’Egypte, ont rompu leurs relations diplomatiques avec l’émirat qatari, accusé de soutenir le terrorisme et d’entretenir des relations trop étroites avec l’Iran, ennemi juré de l’Arabie saoudite au Moyen-Orient. Les quatre pays […]

Le Premier ministre malaisien Najib Razak disculpé dans l’affaire du 1MDB

Le procureur général malaisien, Apandi Ali, a disculpé mardi 26 janvier le Premier ministre, Najib Razak, de toutes les accusations de corruption dont il faisait l’objet dans le cadre du scandale « 1MDB ». Monsieur Razak était suspecté d’avoir reçu 681 millions de dollars (627 millions d’euros) du fonds public de développement 1 Malaysia Development Berhard (1MDB), qu’il avait créé en 2009 en compagnie d’autres personnalités politiques du pays. Si cette somme a effectivement été versée sur son compte, elle proviendrait en fait de la famille royale saoudienne, qui souhaite épauler la politique de Najib, notamment contre le terrorisme. Poursuites abandonnées Le fonds a commencé à attirer l’attention des médias locaux et étrangers début 2015, lorsqu’il a été incapable d’honorer ses obligations […]

L’Arabie saoudite annonce le démantèlement une organisation liée à l’Etat islamique

Le ministère saoudien de l'Intérieur a annoncé samedi le démantèlement d'une organisation liée au groupe Etat islamique (EI). Ses 431 membres présumés, en majorité des Saoudiens, sont soupçonnées d'appartenir à des cellules qui planifiaient des attaques contre des mosquées, des forces de sécurité et des missions diplomatiques. Cette nouvelle entérine la campagne que la monarchie saoudienne mène contre les djihadistes sunnites depuis quelques temps. Ce revirement de politique fait craindre à Riad, longtemps soupçonnée de soutenir financièrement ces groupes lors de leur formation, des représailles sur son territoire.

Nouvelles fuites Wikileaks sur l’Arabie saoudite

Le site lanceur d'alerte Wikileaks s'attaque à l'Arabie saoudite, avec la publication vendredi 19 juin de plusieurs dizaines de milliers de documents et de câbles secrets. Le flot de révélations de l'opération dénommée "Saudi cables" est somme toute très peu reluisant pour le royaume wahhabite, révélant au grand jour les manigances extérieures alors que le Moyen-Orient et le Golfe persique traversent une des périodes les plus critiques de son histoire.

La fin des frappes de la coalition arabe au Yémen, résultat d’un ensemble d’alliances et de risques complexes.

Tournant au Yemen, alors que la coalition arabe a annoncé mardi la fin des frappes aériennes lancées il y a un mois contre les milices Houthis. Mardi 21 avril, l'Arabie saoudite, qui coordonne les opérations, a annoncé la fin de la première phase, qui avait été baptisée Tempête décisive, et le début d’une nouvelle nommée Restaurer l’espoir.

Michelle Obama sans voile choque la religieuse Arabie saoudite

Venue accompagner son époux pour présenter leurs condoléances après la mort du roi Abdallah, Michelle Obama n'a sans doute pas mesuré l'impact de son geste : se présenter cheveux aux vents devant le nouveau roi Salman.