All posts in Crise financière

L’Islande, rescapée de la crise financière, renouvelle son Parlement

En 2008, l'Islande, l'un des pays nordiques les plus prospères, est frappé de plein fouet par la crise financière et économique. Les banques sont nationalisées, et le pays est placé sous perfusion du FMI. Aujourd'hui, l'Islande, dirigée par une coalition de centre gauche, respire à nouveau : le chômage est repassé sous la barre des 5 %, la balance commerciale est devenue bénéficiaire et la croissance a atteint 1,7 % en 2012. Grâce à un contrôle des changes introduit par les autorités de Reykjavik, le système bancaire se redresse. Pourtant, les 330 000 Islandais n'ont pas encore retrouvé leur niveau de vie d'avant la crise. Ce samedi 27 avril, les électeurs sont appelés aux urnes pour élire un nouveau Parlement. Michel Sallé, docteur en sciences politiques et spécialiste de l’Islande, nous aide à saisir les enjeux du scrutin.

Et si la croissance des inégalités était à l’origine de la crise?

Trente ans de politiques économiques et autant d'échecs : chômage, crises à répétition, croissance défaillante, inégalités grandissantes... Comment la plupart des économistes et des responsables politiques peuvent-ils se tromper à ce point ? Extraits de Le théorème du lampadaire, de Jean-Paul Fitoussi (Les Liens qui Libèrent éditions).

Pourquoi la politique monétaire n’est pas la seule responsable de la crise

Trente ans de politiques économiques et autant d'échecs : chômage, crises à répétition, croissance défaillante, inégalités grandissantes... Comment la plupart des économistes et des responsables politiques peuvent-ils se tromper à ce point ? Extraits de Le théorème du lampadaire, de Jean-Paul Fitoussi (Les Liens qui Libèrent éditions).

Le monde local et la finance, une rencontre toxique

Comment Dexia, en qui les acteurs locaux avaient toute confiance, a-t-elle pu les entraîner dans les pires travers de la spéculation financière ? Éléments de réponse avec le livre de Catherine Le Gall et Nicolas Cori « Dexia une banque toxique » (La Découverte) qui propose une plongée dans les coulisses d'une banque aux ambitions démesurées, dont les dirigeants, poussés par l'appât du gain, ont sacrifié l'intérêt de leurs clients.

S&P: l’Espagne aux portes de la catégorie «spéculative»

Et les agences de notation se rappellent à notre bon souvenir... Première victime, l'Espagne de Mariano Rajoy, dans le collimateur de Standard & Poor's. À qui le tour ?

Pourquoi la crise actuelle est pire que celle de 1929

Et si la crise actuelle se révélait être pire que la terrible crise de 1929 ? C’est l’hypothèse que défend Charles Sannat, qui montre que toute la différence repose sur le potentiel de croissance… quasi nul aujourd’hui. Un constat sans concession. [image:1,l] La crise de 1929 ne peut pas se reproduire…Telle est l’idée véhiculée notamment […]

Pourquoi le nouveau Traité de stabilité fait autant grincer des dents

Ce mercredi 19 septembre, le projet de loi visant à garantir l’application du Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance en Europe (TSCG) sera présenté en Conseil des ministres. Que dit ce traité ? À quoi nous engage-t-il ? Pourquoi certains à gauche et au centre ne se déclarent pas prêts à voter ce projet de loi ? Décryptage.

Vieille Europe, nouveau tiers-monde?

Alors que l'Europe vient d'annoncer in extremis l'adoption d'un Pacte de croissance (dans la nuit du 29 juin 2012), le journaliste américain Michael Lewis s'intéresse au problème des dettes souveraines et à l’écroulement financier de certains pays européens, dans son dernier livre, « Boomerang, travels in the new third world ». De telles interrogations sont désormais courantes aux Etats-Unis. Comme est courant aussi le fait de s'interroger sur le déclin de l'Union européenne, en temps que structure, et de l'Europe en tant que modèle. L’Europe est-elle encore un exemple de développement ? Le nouvel environnement économique qui se dessine est-il en train de marginaliser une vieille Europe, en voie de tiers-mondisation ?