All posts in Crise politique

Mehdi Jomaâ, un Premier ministre technocrate pour la Tunisie

Malgré les protestations d’une partie de l’opposition, l’ancien ministre tunisien de l’Industrie, Mehdi Jomaâ, a été choisi samedi 14 décembre pour reprendre la tête du gouvernement. Après des mois de tractations politiques, la Tunisie s’est dotée d’un Premier ministre technocrate, chargé de formé un gouvernement d’indépendants et de conduire le pays vers des élections pour le sortir de la profonde crise politique dans laquelle il est englué depuis près de trois ans.

Crise politique en Tunisie: le dialogue national voué à l’échec?

Un mois après le lancement du « dialogue national » en Tunisie entre les islamistes au pouvoir et l’opposition, censé sortir le pays de la grave crise politique dans laquelle il s’embourbe depuis plus de deux ans, aucune sortie de crise ne semble se profiler. Mercredi 4 décembre, l’échec définitif du dialogue national pourrait être annoncé.

Tunisie: pas de consensus sur le nom du futur Premier ministre

La troïka au pouvoir et l’opposition n'étant pas parvenues à un accord ce week-end, l’identité du nouveau chef du gouvernement tunisien aurait dû être connue lundi 4 novembre. Mais les pourparlers, qui ont duré toute la journée, ont finalement été suspendus : les négociations pour départager les deux principaux candidats en lice, Mohamed Ennaceur et Ahmed Mestiri, ont à nouveau échoué.

Madagascar: une présidentielle vouée à l’échec?

A Madagascar, les 7 millions d'électeurs inscrits se préparent à une élection présidentielle que les observateurs sont nombreux à qualifier d'historique. Pourtant, Madagascar est une fois de plus sceptique, un président capable de mettre fin à la crise politique qui dure depuis des décennies n'est pas encore arrivé sur la scène politique. Explications avec Jean Frémigacci, historien et spécialiste de Madagascar.

Deux ans de crise politique: la Tunisie dans l’impasse?

Le 23 octobre prochain, la Tunisie fêtera le deuxième anniversaire de l’élection de l’Assemblée nationale constituante (ANC), créée pour résoudre la crise qui a secoué le pays pendant la révolution de 2011. Deux années marquées par l’instabilité politique, l’assassinat d’opposants et l’incapacité du gouvernement tunisien à établir un calendrier électoral viable. L’opposition, qui appelle à une grande manifestation, réclame « la nomination d’un gouvernement de compétence. »

Tempête au sommet: que peut faire François Hollande?

« La machine à dissolution est enclenchée »... S’il s’agissait d’un poisson d’avril, Jean-Louis Borloo avait trois jours d’avance puisque c’est vendredi 29 mars, au lendemain de l’interview de François Hollande sur France 2, que le président de l’UDI a appelé ses troupes à parer à toutes éventualités et à préparer des élections législatives anticipées. On pourrait accuser ce dernier de prendre ses désirs pour la réalité, mais, une chose est certaine, l’Élysée va devoir réagir et choisir parmi l’arsenal de riposte que lui confère la constitution.

En Tunisie, «le gentil» gouvernement sortant se venge du «petit» peuple

La crise politique semble désormais s’installer en Tunisie où, derrière les violences et l’insécurité, la faiblesse de l’économie tunisienne s’enlise. Pour Salah Ben Omrane, blogueur, l’avenir de la crise politique tunisienne se lit dans le prix de l’essence.

Au Mali, l’isolement du Nord fragilise l’action humanitaire

« Action contre la faim » (ACF) s’inquiète des conséquences de la guerre au Mali sur les populations, déjà fragilisées par des mois de crise alimentaire dans le Sahel, entraînant des déplacements de populations importants. Et l’isolement du nord du pays rend d’autant plus difficile la poursuite des programmes d’action humanitaire. Vincent Taillandier, responsable géographique chez ACF, explique ces processus en cours.