All posts in Négociations

Négociations avec les FARC: «La feuille de route est suivie pas à pas»

Entretien avec Jean-Jacques Kourliandsky, spécialiste de l'Amérique latine et chercheur à l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS). Des guérilleros des Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC) ont été abattus par l'armée colombienne, le 14 juillet dernier, à la veille de la reprise des négociations de paix entre les deux parties à La Havane, après un mois de pause. Où en est le dialogue de paix et quelles seront les conséquences de cette attaque sur les pourparlers engagés depuis 2012 ?

Nucléaire iranien: des enjeux qui dépassent la question de la bombe

Entretien avec Bernard Hourcade, directeur de recherche émérite au CNRS et spécialiste de l’Iran. Cette fois sera-t-elle la bonne ? Après une décennie de bras de fer, l’Iran et le groupe « 5+1 » (Etats-Unis, Chine, Russie, Royaume-Uni, France et Allemagne) se retrouvent de nouveau depuis le 3 juillet à Vienne autour de la table des négociations. Le but : garantir le caractère pacifique du programme nucléaire iranien en échange d’une levée des sanctions économiques occidentales qui frappent la République islamique. Au moment où un improbable rapprochement diplomatique s’esquisse entre Washington et Téhéran sur le dossier irakien - les deux « ennemis » vieux de trente-cinq ans pareillement déterminés à voir écrasé le jihadisme sunnite qui menace Bagdad -, quels sont, au-delà de la question nucléaire stricto sensu, les enjeux de ces discussions ?

Obama souhaite une bonne année à l’Iran… et des efforts sur le nucléaire

Dans un message vidéo adressé au peuple iranien et aux leaders de la République islamique d’Iran, le président américain Barack Obama a adressé ses meilleurs vœux à l’occasion des célébrations du Norouz, le nouvel an iranien. Il en a aussi profité pour appeler Téhéran à « prendre des mesures significatives » dans le cadre des négociations autour du programme nucléaire.

Les parties ne lâchent rien, Genève 2 est au point mort

Près d'une semaine avant l'ouverture de la conférence internationale de Genève 2, le régime et l'opposition syrienne ne sont toujours pas parvenus à une ébauche de plan de sortie de crise. L'aboutissement de ces négociations paraît de plus en plus compromis et le seul bénéfice de Genève 2 ne sera sans doute que d'avoir permis aux deux parties de se rencontrer pour la première fois depuis le début de la crise syrienne. Explications avec Barah Mikaïl, directeur de recherche pour le think tank Fride.

Soudan du sud: des négociations pour échapper à la guerre civile

A Addis-Abeba, ce samedi 4 décembre, les délégations du président Salva Kiir et de l'ancien Premier ministre Riek Machar devraient entamer des négociations. Objectif : trouver un compromis politique pour faire cesser un bain de sang ethnique qui ravage le pays depuis le 15 décembre dernier.

Colombie: les FARC annoncent un cessez-le-feu unilatéral d’un mois

Alors que les pourparlers se poursuivent à la Havane entre le gouvernement colombien et les Farc, la guérilla marxiste a annoncé, dimanche 8 décembre, un cessez-le-feu unilatéral d'une durée de 30 jours, à partir du 15 décembre prochain. La rébellion espère que le président Juan Manuel Santos fasse de même en suspendant la pression militaire, chose que le chef d'Etat colombien n'est décidé à faire qu'en cas d'un accord de paix définitif.

Colombie: vers un accord historique entre les FARC et le gouvernement?

Après la question cruciale de la réforme agraire, les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC) et le gouvernement viennent de conclure un accord partiel sur la réintégration des anciens guérilleros dans la vie politique, le deuxième des six points des négociations qui se déroulent à La Havane, depuis maintenant un an. Michel Gandilhon, chargé d’études à l’OFDT et auteur du livre «La Guerre des paysans en Colombie, de l’autodéfense agraire à la guérilla des FARC», revient sur cette nouvelle étape décisive vers la paix.

Négociations sur le nucléaire: l’Iran «pas optimiste»

L'Iran et le groupe des 5+1 se réunissent à Genève, jeudi 7 novembre, pour reprendre les négociations concernant le dossier du nucléaire. Alors que la communauté internationale et la République islamique se montraient jusqu'ici confiantes, les acteurs de ces discussions sont désormais en proie au doute.