Afrique

Le sommet UE-Afrique, entre développement et sécurité

Les dirigeants africains et européens se sont réunis à Abidjan, les 29 et 30 novembre, afin de se pencher sur l’avenir de la jeunesse du continent. L’actualité révoltante de vente aux enchères de migrants en Libye a aussi occupé une large partie des échanges.

Robert Mugabe ne renonce pas au pouvoir

Dans un discoursà la nation, le chef d'Etat zimbabwéen a été exclu de la présidence de son parti, la Zanu-PF, n'a pas démissionné comme attendu. Il a promis de présider le congrès du parti au mois de décembre.

Coup d’Etat au Zimbabwé : Robert Mugabe destitué

L’armée zimbabwéenne s'est déployée à Harare, la capitale, avant de placer le président Robert Mugabe en résidence surveillée. Ce « coup » suit des manœuvres de l’épouse du « tyran » Mugabe, Grace, dans la lutte pour la succession de son mari, aujourd’hui âgé de 93 ans.

Génocide Rwandais : Louise Mushikiwabo s’en prend à l’état français

La ministre rwandaise des Affaires étrangères a demandé à la France de prendre ses responsabilités dans l'attentat du 6 avril 1994, quelques jours après avoir rappelé son ambassadeur à Paris.

Santé : les partenariats public-privé facteur d’efficacité

Des milliers de victimes, des écosystèmes dévastés et une psychose durable alimentée par la peur de la contagion. Les pays d’Afrique de l’Ouest ont payé un lourd tribut à l’épidémie du virus Ebola qui, parti du sud de la Guinée, fin 2013, s’est répandu comme une traînée de poudre en Sierra Leone, au Libéria et jusqu’au Nigéria et à la Cote d’Ivoire. Qualifiée « d’urgence de santé publique de portée mondiale » par l’OMS, la fièvre hémorragique a fait plus de 11 000 victimes entre 2014 et 2015, sur 28 000 cas recensés. Une catastrophe sanitaire pour des pays plutôt pauvres, en manque d’infrastructures et de personnel médical, doublée d’une catastrophe économique, principalement en raison d’un « facteur peur » qui paralyse l’activité : la Banque mondiale estime […]

Double attentat particulièrement meurtrier à Mogadiscio

Les terroristes d’Al-Shebab ont orchestré un double attentat au camion piégé dans la capitale somalienne causant plus de 300 morts et 300 blessés. Cet acte sanguinaire et un terme au « printemps somalien » - une accalmie politique et économique qui a suivi l’élection du président Mohamed Abdullahi Mohamed.

L’Algérie se divise sur un cinquième mandat pour Bouteflika

En Algérie, un nouveau mandat du Président Abdelaziz Bouteflika est à l’origine d’une très forte polémique, divisant la classe dirigeante.

Cameroun : plusieurs morts lors des manifestations à Buea et Bamenda

Des manifestations organisées dans le cadre d’une nouvelle journée de contestation dans les deux provinces anglophones du sud-ouest et du nord-ouest du Cameroun ont mené à des affrontements continus depuis dimanche.